Privatisation de Swisscom: le projet n'est pas encore enterré

BERNE - Le Conseil fédéral pourrait devoir plancher à nouveau sur le dossier de la privatisation totale de Swisscom. A une très faible majorité, la commission des télécommunications propose d'entrer en matière sur le projet et de le renvoyer au gouvernement.Le Conseil fédéral devrait alors approfondir une série de questions: objectif et étendue de la privatisation, service universel, ouverture du marché, sécurité. Cette option donnerait la chance au Parlement d'aller de l'avant et d'avoir une influence dans le dossier, a déclaré le président de la commission Thomas Pfisterer (PRD/AG) devant la presse.L'entrée en matière n'a toutefois passé la rampe que par 6 voix contre 6, celle du président faisant pencher la balance. Et la composition de la commission ne reflète pas celle du plénum où le PDC et le PS dispose d'une majorité de 24 voix contre 22.Une minorité de la commission, emmenée par Rolf Escher (PDC/VS) et souhaitant repartir à zéro dans ce dossier, plaidera la non entrée en matière lors du débat agendé mercredi 7 juin. Si le plénum suit cette option, choisie par 99 voix contre 90 et 4 abstentions, au National, le dossier serait enterré. "Cela se jouera certainement à une voix près", a estimé Rolf Escher. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.