Procès du "Moderne": l'accusée est acquittée

LAUSANNE - L'amie du tueur du cinéma "Moderne" n'ira pas en prison. Le Tribunal correctionnel de Lausanne l'a acquittée. Le procureur avait laissé tomber les chefs d'accusation, en particulier celui d'instigation à assassinat.Agée de 26 ans, la jeune Espagnole a accompagné le 19 février 2002 son compagnon devant le cinéma porno de Lausanne puis est repartie chercher leur fils à la garderie. Pendant ce temps, le maçon de 25 ans a ouvert le feu avec son fusil et tué une personne, blessé deux autres puis s'est suicidé.Le juge d'instruction avait retenu des charges très lourdes contre la jeune femme, comme instigation à assassinat, instigation à meurtre, homicide par négligence, instigation à lésions corporelles graves. Il l'accusait aussi d'incitation et assistance au suicide et d'instigation à mise en danger de la vie d'autrui.Dans son réquisitoire prononcé jeudi dernier, le procureur général du canton de Vaud, Eric Cottier, a estimé que le doute devait profiter à l'accusée. Il plaidait en fait pour son acquittement, ne demandant qu'une peine de cinq jours de prison avec sursis pour la consommation de quelques pilules d'ecstasy, ce que le tribunal a suivi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.