Proche-Orient: une cinquantaine de Suisses évacués du Liban

BERNE - Une cinquantaine de Suisses sont arrivés ce matin à Damas, en Syrie, en provenance du Liban, a annoncé le DFAE. La Suisse a organisé des transferts en bus depuis Beyrouth afin d'évacuer ses ressortissants, comme la plupart des pays européens."Cinquante-quatre Suisses et trente ressortissants allemands ont quitté Beyrouth vendredi en fin d'après-midi dans des bus mis à disposition par l'ambassade de Suisse au Liban en collaboration avec l'ambassade d'Allemagne", a indiqué le porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) Jean-Philippe Jeannerat."Les passagers sont arrivés sains et saufs à 05h00 du matin à Damas après un long périple par des routes détournées", a ajouté le porte-parole, en précisant que la route internationale Beyrouth-Damas avait dû être évitée en raison des bombardements.Arrivés en Syrie, les ressortissants hélvétiques ont été logés dans des hôtels et seront rapatriés vers la Suisse, ou d'autres destinations, selon leurs souhaits, a encore indiqué le DFAE."Les Suisses qui désirent quitter le Liban peuvent s'annoncer à leur ambassade. Des mesures sont actuellement prises afin de faciliter leur départ", a souligné M. Jeannerat.Il n'a pas voulu donner plus de précisions sur les dispositions prises par Berne "pour des raisons de sécurité". "La Suisse collabore sur place avec les autres pays européens", a-t-il simplement ajouté.Le ministère italien des affaires étrangères, en contact avec les instances de l'Union européenne, a pour sa part précisé qu'il organisait l'évacuation du Liban d'environ 410 étrangers, dont de nombreux Italiens. Un convoi est parti de Beyrouth en début de matinée a destination de la Syrie.La France a annoncé par la voix de son premier ministre Dominique de Villepin qu'elle avait mis en oeuvre des "moyens maritimes et aériens, civils et militaires" pour évacuer ses ressortissants vers Chypre, la Syrie ou la Jordanie.Près de 20'000 Français, résidents et touristes, se trouvent actuellement au Liban. La France pourrait également évacuer les ressortissants belges, dont le nombre est évalué entre 1200 et 1900. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.