Propos du pape sur l'islam: Pascal Couchepin défend le pape

BERNE - Pascal Couchepin prend la défense du pape. Selonle conseiller fédéral, Benedikt XVI n'a pas offensé les musulmanslors de son discours sur l'islam prononcé à l'occasion de sa visite en Bavière.Dans une interview publiée dans la "NZZ am Sonntag", M.#Couchepin estime que le discours du souverain pontife à Ratisbonne était "intéressant, intelligent et nécessaire". Le pape a lancé un débat de fond important sur le rapport entre la foi et la raison ainsi que sur les différences entre le monde chrétien et le monde musulman, déclare le conseiller fédéral.L'islam doit aussi se soumettre à un tel débat, déclare leministre de l'intérieur, qui estime cependant que le pape s'est montré imprudent. Benedikt XVI a oublié qu'il n'était plus professeur mais désormais chef de l'Eglise catholique.Le pape, qui a enseigné par le passé à Ratisbonne, s'est livré mardi dernier à une réflexion teintée de méfiance sur l'islam enévoquant ses rapports à la violence et au "djihad" (guerre sainte). Il a aussi déclaré que la volonté du Dieu des musulmans n'était "liée à aucune de nos catégories, pas même celle de la raison", au contraire du christianisme nourri de philosophie grecque.Ces propos ont provoqué une vague d'indignation dans le mondemusulman. Face au mécontentement, le souverain pontife a expriméses "regrets" samedi via son secrétaire d'Etat.Selon le vicaire-général du diocèse de Bâle, Bernhard Trauffer,le pape ne doit pas présenter d'excuses, comme l'exigent les Frères musulmans au Caire. Dans le "SonntagsBlick", il relève que le pape s'est exprimé contre la violence dans toutes les religions. "Lorsque quelqu'un n'a rien à se reprocher, il n'a pas à s'excuser", estime le vicaire-général.------------------------------------------------------------------- /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.