Restructuration chez CFF Cargo: au moins 200 emplois supprimés

BERNE - CFF Cargo redéfinit ses services d'entretien du matériel roulant. D'ici à fin 2008, entre 200 et 220 emplois seront supprimés, mais sans licenciement, ont annoncé les CFF. Ces mesures permettront d'économiser 25 millions de francs par an.L'atelier industriel de Bienne sera maintenu comme site d'entretien des locomotives diesel mais sera externalisé. En revanche, l'atelier industriel de Bellinzone sera renforcé en vue de demeurer le centre du gros entretien des locomotives de ligne modernes et plus anciennes, indique CFF Cargo dans un communiqué.La maintenance continue sera dorénavant exécutées par le Service matériel roulant sur les sites de Lausanne, Chiasso (TI), Muttenz (BL) et Limmattal (ZH). Cela permettra de mieux profiter des périodes normales d'immobilisation du matériel roulant dans les gares de triage, selon CFF Cargo.En revanche, les centres d'entretien de Bienne, Bellinzone, Brigue et Bâle seront entièrement ou partiellement mis à la disposition de la division voyageurs des CFF, tandis que celui de Lugano-Vedeggio sera fermé. Quant au centre d'Erstfeld (UR), il sera exploité jusqu'à l'ouverture du tunnel de base du Gothard puis intégré au concept global des CFF relatif à ce site.CFF Cargo envisage pour l'heure le maintien de 70 à 100 emplois dans le cadre de partenariats. Entre 200 et 220 postes seront supprimés au cours des deux prochaines années dans toute la Suisse. Un tiers environ se fera par le biais de départs anticipés à la retraite. "Tout au plus 150 collaborateurs devront opter pour une nouvelle orientation professionnelle", mais aucun licenciement ne sera prononcé. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

17.07.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.