Révision de l'AI: Pascal Couchepin satisfait du "oui clair"

Pascal Couchepin s'est réjoui du "oui clair" en faveur de la 5e révision de l'AI. Le conseiller fédéral s'en est pris aux "illusionnistes" qui, comme l'UDC, comptent supprimer le déficit de l'assurance invalidité par de nouvelles coupes.La 5e révision de l'AI a été soutenue dans toutes les régions du pays; même en Suisse romande, le camp du "oui" l'emporte par 10'000 à 15'000 voix, a déclaré le ministre des assurances sociales. Et d'admettre que le soutien romand lui fait particulièrement plaisir, les pronostics négatifs des sondages ne s'étant pas réalisés.Le radical interprète le résultat du scrutin comme un "oui de confiance à l'égard de la politique du Conseil fédéral dans le domaine des assurances sociales". Le référendum de la gauche "était une erreur", selon lui. "Il n'a pas fait progresser le débat, mais a ouvert le flanc aux démagogues de l'autre camp".Le conseiller fédéral a déclaré avoir beaucoup plus de compréhension pour les organisations de handicapés qui se sont opposées à la révision. Il s'agit maintenant de poursuivre l'assainissement de l'assurance, non pas à leur dépens, mais de manière à répondre à leurs aspirations légitimes de justice sociale, a-t-il assuré."On ne va pas sombrer dans la politique du bûcheron qui veut résoudre les problèmes à coups de hâche comme dans le célèbre tableau de Hodler", a lancé Pascal Couchepin. Cette oeuvre trône dans le bureau de son collègue de l'UDC Christoph Blocher. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.