Succession de Joseph Deiss: Doris Leuthard se laisse du temps

BERNE - Doris Leuthard n'a pas encore décidé si elle sera candidate à la succession de Joseph Deiss. "Je ne pense pas que je me laisserai influencer. Je ne vais pas lire les journaux", a-t-elle déclaré non sans un sourire à la Radio Suisse romande."Je vais avoir mes sentiments sur ce que j'aimerais pour le parti, pour le pays et pour le Conseil fédéral", a-t-elle ajouté. "C'est une question très personnelle et je réfléchirai aux avantages et désavantages, ainsi qu'aux conséquences sur ma vie privée", a précisé la présidente du Parti démocrate-chrétien et conseillère nationale argovienne.Pour Mme Leuthard, qui préside ce samedi l'assemblée des délégués du PDC à Coire, cette situation n'est pas nouvelle. Elle s'est trouvée face à une même réflexion quand il s'est agi de reprendre la présidence du parti.Vendredi, Doris Leuthard a dit qu'elle ne commençait à réfléchir que maintenant à son éventuelle candidature au Conseil fédéral. Depuis l'annonce du retrait de M. Deiss, elle n'a pas encore pu le faire. "J'ai dû remplir mes fonctions et organiser", a-t-elle expliqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.