Surréservation: les passagers aériens suisse seront indemnisés

BERNE - Les passagers des transports aériens en Suisse seront à l'avenir indemnisés dans les cas où ils sont victimes de "surréservation", d'annulations de vols ou d'importants retards. La réglementation entre en vigueur le 1er décembre prochain.La Suisse s'alignera donc, avec près de deux ans de retard, avec la pratique européenne dans ce domaine. Dès le 1er décembre, les compagnies de lignes ou charters suisses et tous les vols au départ des aéroports helvétiques seront soumis à la nouvelle loi, a indiqué l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) dans un communiqué.Dans l'Union européenne, ces nouvelles régles sont entrées en force en février 2005. Elles s'appliquaient jusqu'ici aux compagnies aériennes de l'Union européenne (UE) au départ de la Suisse. Les autres voyageurs dépendaient de la bonne volonté des compagnies pour d'éventuelles indemnités en cas de problème.A l'avenir, les compagnies suisses et les appareils au départ de la Suisse pourront être amenées à verser des indemnités allant jusqu'à 600 euros selon la distance aux voyageurs victimes de surréservation. Les compagnies seront aussi tenues de proposer une autre destination ou de rembourser le billet.En cas d'annulation de vol ou de retard important, les compagnies doivent mettre à disposition des lésés, si la situation l'exige, repas et chambre d'hôtel. Dans le cas d'un retard de plus de cinq heures, la compagnie devra proposer le remboursement du billet.La compagnie Swiss a déjà adapté son budget pour "frais exceptionnels", a indiqué Jena-Claude Donzel, porte-parole de la compagnie helvétique. Les clients de Swiss n'ont donc pas à craindre de surcoûts liés à la nouvelle loi.Le nouveau texte concerne aussi bien les vols de ligne que les voyages à forfait. Le directeur de la Fédération suisse des agences de voyages, Walter Kunz, a expliqué que les éventuelles indemnités auxquelles auront droit les voyageurs seront versées par les compagnies aérienne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.