Taxer la diffusion de l'Euro 08 dans les cafés: l'UEFA renonce

BERNE - Il n'existe pas de base légale permettant à l'UEFA de faire passer à la caisse les restaurants et les cafés qui proposeront des matches de l'Euro 08. Dans un communiqué, l'Union des associations européennes de football dit renoncer à prélever de telles taxes.Les droits pour la diffusion des rencontres du prochain Championnat d'Europe de football sont négociés dans le cadre d'un contrat entre l'agence de marketing Sportfive, mandatée par l'UEFA, et la SSR. Le document doit être signé prochainement, a indiqué le porte-parole du diffuseur national Daniel Steiner. La retransmission sur des écrans jusqu'à trois mètres d'envergure sera alors régie par le droit suisse.Un tarif a déjà été négocié il y a plusieurs années entre les sociétés pour les droits d'auteurs, dont la Suisa, et l'organisation GastroSuisse et d'autres cercles économiques, ont confirmé tant M. Steiner que le directeur de la Suisa Andreas Wegelin.Celui qui offre à ses clients des programmes télévisés, doit ainsi payer une taxe de réception de 47,35 francs par appareil et par mois, selon le barème publié par Billag. Ce montant inclut 16,25 francs pour les droits d'auteurs à la Suisa.Les tenanciers et autres qui mettront à disposition une télévision pour la seule durée de l'Euro 08 peuvent avoir un autre motif de se réjouir. Ils ne devraient pas avoir à payer la taxe de réception pour cet appareil, car la manifestation, prévue du 7 au 29 juin, ne s'étend que sur un mois.Or la réception est gratuite pour le mois durant lequel un appareil est annoncé, a expliqué le porte-parole de Billag Jonny Kopp. La personne qui le retire d'ici la fin juin ne reçoit pas de facture. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.