Tessin: Masoni hospitalisée - commission de conciliation au PRD

SANT-ANTONINO - Marina Masoni a été hospitalisée à Lugano. La présidente du gouvernement tessinois devra probablement être opérée à la colonne vertébrale, alors que l'affaire du "fiscogate" secoue le canton. Le PRD veut instituer d'une commission de conciliation.L'état de santé de Marina Masoni a sérieusement empiré jeudi et les médecins de l'hôpital régional de Lugano envisagent une opération à la colonne vertébrale, a annoncé le Département tessinois des finances et de l'économie (DFE) dans un communiqué.La ministre radicale des finances était immobilisée chez elle depuis le 3 mars dernier à la suite d'une chute sur la glace en Engadine. Elle a subi une déchirure de la membrane qui recouvre la moëlle épinière. "Jusqu'à son rétablissement, Mme Masoni ne pourra faire aucune déclaration" a précisé le DFE.Entretemps le PRD tessinois réuni en séance extraordinaire mercredi soir a demandé l'institution d'une commission de conciliation. Celle-ci sera formée de cinq radicaux et aura pour but d'empêcher une scission au sein du parti, a expliqué son président Giovanni Merlini.La commission devrait aussi ramener la sérénité au sein d'un gouvernement cantonal en crise. Reste à voir si le dialogue entre Mme Masoni et ses quatre collègues de gouvernement pourra être rétabli. Ecartée de la direction du Service des contributions le 22 mars dernier, Marina Masoni avait taxé cette décision d'"injuste et hâtive".Cette mesure avait été prise au lendemain de la conclusion d'une enquête administrative concernant le service cantonal des contributions et la fondation que la famille Masoni possède à Schwytz. Dotée d'un capital de 14 millions de francs, celle-ci ne paie pas ses impôts au Tessin.Pour sa part, le PDC tessinois a refusé catégoriquement que le Conseil d'Etat fasse marche arrière, comme le lui demandent la Chambre de commerce et les milieux bancaires du canton. Marina Masoni doit accepter "avec humilité" son éviction à la tête du service des impôts, a dit Fabio Bacchetta-Cattori, président du PDC.Jeudi, par ailleurs, le rapport de la Commission d'enquête administrative sur l'affaire Masoni a été remis dans son intégralité aux membres de la Commission de gestion du Grand Conseil tessinois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.