Tous les biocarburants ne sont pas respectueux de l'environnement

DÜBENDORF ZH - Les biocarburants ne sont pas forcément plus respectueux de l'environnement que les carburants fossiles. C'est ce qui ressort d'une étude sur les bilans écologiques de différents biocarburants mandatée par trois offices fédéraux.De nombreux biocarburants rejettent dans l'atmosphère jusqu'à plus de 30% de gaz à effet de serre en moins que l'essence. Toutefois, la production et la fabrication de ces biocarburants causent souvent des nuisances plus élevées que l'essence ou le diesel, souligne l'étude de l'Empa.Les atteintes à l'environnement vont de la superfertilisation et l'acidification des sols agricoles à la perte de la diversité des espèces. De plus, la production de biobarburants entre en concurrence avec la production de denrées alimentaires ou la conservation de surfaces naturelles, constate l'Empa.Des mesures ciblées permettent toutefois de réduire l'impact des biocarburants examinés (bioéthanol, biométhanol, biodiesel, biogaz) sur l'environnement. Le développement de nouvelles procédures de production et de fabrication devrait déboucher sur de meilleurs bilans écologiques pour les biocarburants, selon l'Empa."Compte tenu de son écobilan, l'utilisation de déchets et de résidus à des fins énergétiques constitue la meilleure option pour remplacer les carburants fossiles", écrit l'Empa. La production n'engendre pas de fortes nuisances et les émissions polluantes découlant du traitement des déchets peuvent être réduites.Le bois obtient également de bons résultats. Dans ce cas, la production de matières premières ne porte que très faiblement atteinte à l'environnement, souligne l'Empa. L'étude a été réalisée sur mandat des Offices fédéraux de l'énergie (OFEN), de l'environnement (OFEV) et de l'agriculture (OFAG). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.