Transparence demandée pour les séances du Conseil fédéral

BERNE - Les quatre partis gouvernementaux semblent pour une fois unanimes: l'UDC, le PRD, le PDC et le PS demandent à l'unisson davantage de transparence lors des séances du Conseil fédéral. Ils veulent même savoir quel Sage a voté quoi. Le président du groupe PRD Felix Gutzwiller a qualifié de "grotesque" vendredi soir lors de l'émission "Arena" sur la télévision alémanique le fait que l'on ignore toujours, deux semaines après la décision sur Swisscom, si le Conseil fédéral a pris celle-ci à l'unanimité ou s'il y a eu des oppositions. Il faut davantage d'informations, selon lui. Dans la même émission, le président du PS Hans-Jürg Fehr s'est dit être "absolument pour davantage de transparence": le rapport de force lors des décisions du gouvernement doit être publié. Allant même plus loin, il estime qu'un conseiller fédéral placé en minorité doit avoir le droit de le dire et de ne pas défendre l'avis de la majorité devant le public. Son homologue du PDC Doris Leuthard a proposé de discuter le sujet lors des entretiens de Wateville le 14 février prochain. Pour elle, il est toutefois clair que le principe de collégialité ne doit pas être touché. Les dissensions au sein du gouvernement doivent être discutées de manière interne. "Les petits secrets n'ont pas de sens", a en revanche déclaré le président de l'UDC Ueli Maurer. Il exige que les conseillers fédéraux fassent davantage connaître leur opinion en public. Il s'est toutefois clairement prononcé pour le principe de concordance: tous les grands partis doivent être représentés au gouvernement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.