Tsunami: plus de 50 Suisses aux commémorations en Thaïlande

PHUKET - Plus d'une cinquantaine de Suisses, dont des proches des victimes du tsunami, ont participé en Thaïlande aux cérémonies organisées une année après le raz-de-marée meurtrier. Ils ont également été invités à une réception par l'ambassadeur de Suisse. Parmi les Suisses présents sur place, 34 personnes avaient officiellement répondu à l'invitation du gouvernement thaïlandais. "Elles sont venues avec une dizaine de membres de leur famille et j'ai rencontré pas mal d'autres Suisses" qui se sont rendus en Thaïlande "d'eux-mêmes", a déclaré à l'ats l'ambassadeur de Suisse à Bangkok Hans-Peter Erismann. Des offices religieux se sont tenus simultanément sur six sites, dont les stations balnéaires de Phuket et de Phi Phi. Les familles étaient libres de se rendre sur le site de leur choix. La journée a permis de "tourner une page. Les gens ont pu se rencontrer et voir comment les autres digèrent" leur deuil, a indiqué M. Erismann. L'organisation était "gigantesque", a déclaré l'ambassadeur. Selon lui, des dizaines de milliers de personnes ont préparé cette journée pendant plusieurs mois. M. Erismann représentait la Suisse lors des cérémonies officielles de lundi. Il a participé à une cérémonie à Khao Lak, avant d'assister à une commémoration en allemand, en présence de familles de victimes suisses, allemandes et autrichiennes. "C'était très émouvant", a souligné M. Erismann. Il a été touché notamment par le lâcher de 5000 ballons-lanternes illuminés, "symbole des âmes qui nous ont quitté". Il a ensuite assisté à d'autres cérémonies en présence du premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra et de la princesse Ubol Ratana. La fille du roi de Thaïlande a perdu un enfant lors de la catastrophe du 26 décembre 2004. Dimanche soir, M. Erismann avait convié les proches des victimes suisses et des ressortissants locaux qui ont participé aux secours à une réception et un repas dans un hôtel proche de la plage de Nai Yang, à dix kilomètres au sud de l'aéroport de Phuket. Il leur a fait part de sa solidarité et a salué l'élan d'aide spontané des Thaïlandais et des Suisses après le tsunami. A ce jour, 107 victimes suisses ont été identifiées et cinq sont encore portées disparues, selon l'Office fédéral de la police (fedpol). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.