Ueli Maurer replace le rôle des conseillers fédéraux

BERNE - Le président de l'UDC Ueli Maurer refuse que les conseillers fédéraux puissent sortir de leur parti pour garder leur indépendance. Cette idée de Samuel Schmid dénote une compréhension "complètement fausse" de leur rôle, selon M. Maurer. Les membres du gouvernement sont élus en tant que représentants de leur parti et devraient essayer de faire passer la politique de leur formation au sein du collège, a dit M. Maurer dans une interview accordée à la "SonntagsZeitung". Le système de concordance veut en outre que les partis luttent pour siéger au sein du gouvernement. Le groupe parlementaire UDC débattra en profondeur, avant l'élection du Conseil fédéral de 2007, de la manière dont les élus UDC devraient défendre les thèmes fondamentaux des démocrates du centre, a poursuivi M. Maurer. "Il y a une loyauté envers le parti à laquelle les conseillers fédéraux ne peuvent pas se soustraire". Le groupe devrait poser des conditions à Samuel Schmid et à Christoph Blocher. Si l'actuel président de la Confédération n'accepte pas de jouer le jeu, "sa réélection est à peine envisageable", estime M. Maurer. Le parti a été choqué que Samuel Schmid ait pu voter contre le retrait de la demande d'adhésion à l'Union européenne (UE). Mais cela n'a pas été monté en épingle car "nous sommes certains que M. Schmid n'est pas un partisan de l'UE", a ajouté M. Maurer, qui a précisé dans une interview à la "NZZ am Sonntag" ne pas avoir vérifié si les affirmations de la presse à ce sujet étaient fondées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.