Une louve a été abattue dans la vallée de Conches (VS)

BERNE - Une louve a été abattue dans la vallée de Conches (VS) par un garde-chasse dans la nuit de mercredi à jeudi. Il ne sera pourtant jamais possible d'être sûr que cet animal est le responsable de la mort de 35 moutons dans la région.Le prédateur a été repéré après qu'un faon mort eut été trouvé à l'intérieur du périmètre de tir, a communiqué l'Etat du Valais. A la suite de cette découverte, une étroite surveillance a été mise en place qui a permis d'abattre la louve.La dépouille de l'animal a été transférée au Tierspital de Berne pour y être autopsiée. Ces analyses ne permettront toutefois pas d'acquérir la certitude que la louve abattue est responsable des attaques perpétrées dans la région, a expliqué le biologiste et spécialiste du loup Jean-Marc Weber.En effet, les éléments ADN à disposition avant le tir n'ont pas permis d'établir la carte d'identité génétique de l'animal responsable des attaques. "A partir de là, aucune comparaison avec la louve abattue ne pourra être effectuée", a indiqué M. Weber.L'autopsie en cours permettra d'établir l'âge et la constitution de l'animal. Elle permettra aussi de savoir s'il s'agit d'une proche parente d'un autre prédateur de la région.L'autorisation de tir contre le loup de la vallée de Conches a été publiée le 1er septembre. L'animal avait abattu 33 moutons entre le 1er juillet et le 24 août, puis deux autres moutons peu avant l'ouverture de la chasse à la mi-septembre. Depuis, le prédateur avait disparu.La dépouille de le louve de la vallée de Conches sera rapatriée en Valais et empaillée. Un autre loup est actuellement dans le collimateur du canton. Il s'agit d'un prédateur sévissant dans le Chablais, contre lequel une autorisation de tir a été délivrée le 12 octobre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.