Une propriétaire de rottweiler condamnée à Genève

GENÈVE - La justice genevoise a condamné une propriétaire de chien à quinze jours de prison avec sursis pour lésions corporelles par négligence. Son rottweiler, euthanasié entre-temps, avait mordu un adolescent de 14 ans à la cuisse en mai dernier. Le Tribunal de police a rendu son verdict lundi mais n'a pas encore fait connaître la motivation du jugement, a indiqué Me Yaël Hayat, avocate de la prévenue, revenant sur une information de la "Tribune de Genève". L'avocate et sa cliente feront probablement appel, mais elles attendent les considérants du tribunal avant de décider. Le jugement intervient moins de deux semaines après le drame d'Oberglatt (ZH) qui a vu un petit garçon succomber sous les crocs de trois pitbulls. Me Hayat ne doute pas de l'indépendance de la justice mais estime qu'au vu du contexte émotionnel, "cette affaire ne tombe pas au meilleur moment" pour sa cliente. "Les juges ont statué à la hâte", regrette Me Hayat. L'audition d'experts des chiens lors du procès a été refusée à la défense. De plus, contrairement à d'autres affaires similaires à Genève, le rottweiler a été euthanasié très rapidement après l'incident, sans qu'un comportementaliste ne se soit prononcé sur l'animal. Les faits se sont déroulés le 15 mai dans le quartier populaire des Libellules, à Vernier (GE). La propriétaire du rottweiler, âgée de 42 ans, a laissé son chien jouer avec un jeune qui connaissait bien l'animal. Le garçon a été rejoint par un copain de 14 ans, qui a donné une tape dans le dos de son camarade. Croyant à une agression, le rottweiler a alors attaqué le jeune adolescent, lui infligeant des blessures à la cuisse. La propriétaire est rapidement intervenue pour calmer son chien, qui n'avait pas d'antécédents violents. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.