WEF 2006: les altermondialistes occupent timidement le terrain

BERNE - Les altermondialistes occupent timidement le terrain dans différentes villes de Suisse. En début d'après-midi à Berne, l'ambiance tenait plutôt de la kermesse. A Zurich en revanche, où aucune action n'était prévue, une fusée a été lancée contre un patron d'Ascom.Faute d'organisateurs, les anti-WEF n'avaient rien prévu officiellement à Zurich alors que des actions décentralisées ont lieu à Berne, Bâle, St-Gall, Lucerne, Coire, Thoune, Berthoud (BE), Lugano et Reconvilier (BE). Avec concerts, théâtres de rue, parades et discours au programme, ces manifestations se veulent "festives et pacifiques".Ainsi à Berne sur une place proche du Palais fédéral, une banderole "Make capitalism history" en côtoie une autre contre la loi sur les étrangers, tandis que des groupes de rap se produisent dans une certaine indifférence. Le public est aussi dispersé que bon enfant. Selon les participants, "il y a moins de monde que l'année passée".A Zurich en revanche, des manifestants ont lancé une fusée contre le domicile du vice-président d'Ascom, Paul E. Otth, durant la nuit. Ils lui reprochent de mettre en pratique les stratégies débattues durant le WEF: dégager des profits maximaux, sans hésiter à licencier et à faire pression sur les salaires. Selon la police, les dégâts s'élèvent à environ 2000 francs.A Reconvilier, quelque 300 personnes ont manifesté à l'appel de la coordination anti-WEF de l'Arc jurassien. Elles entendaient apporter leur soutien aux ouvriers de Swissmetal Boillat et dénoncer la politique du groupe soleurois.A Coire, quelque 40 personnes, en majorité des jeunes, se sont réunies à l'appel du groupe "Dadavos". Les anti-WEF ont mis en scène dans une rue une partie de football entre riches chefs d'entreprises et pauvres vêtus de haillons et des chaînes aux pieds.Le mouvement pacifique anti-WEF peut compter sur le soutien des Verts dans sa journée d'actions. Réuni à Berne, leur bureau s'est dit solidaire des groupements et mouvements qui, conformément au credo du Forum social mondial "Un autre monde est possible", oeuvrent à l'élaboration d'alternatives crédibles au système capitaliste néolibéral. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.