Genève durcit sa loi sur les manifestations

Manifester à Genève est désormais soumis à des règles plus strictes. Un service d'ordre est exigé, et l'organisateur risque une amende pouvant aller jusqu'à 100 000 francs en cas de non respect des injonctions de la police.Par 60 oui, 25 non et aucune abstention, le Grand Conseil genevois a adopté jeudi soir de modifier la loi sur les manifestations. Le nouveau texte prévoit par ailleurs la possibilité de refuser toute nouvelle autorisation pendant un à cinq ans et que l'Etat se retourne contre les organisateurs en cas de casse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.