Les Etats ne mettront par leur nez dans les bonus de l'UBS

Pas question pour le Conseil des Etats de mettre son nez dans les bonus et la grille salariale de l'UBS. Même si elle a bénéficié de l'argent du contribuable pour éviter la faillite, la banque ne peut pas être comparée à une entreprise de la Confédération, selon la majorité.Le soufflé étant retombé depuis le printemps, le Conseil des Etats a réduit comme peau de chagrin une motion du National visant à remettre de l'ordre dans les salaires et les activités du géant bancaire helvétique. Au dam du camp rose-vert et d'une bonne partie de l'UDC, il n'a retenu qu'un point à ce propos, sous une forme édulcorée de surcroît. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.