Lapsus de Pascal Couchepin: le parti radical défend son ministre

Pascal Couchepin n'a pas voulu faire de comparaison malheureuse lorsqu'il a prononcé "Mörgele" au lieu de "Mengele", défend son parti. Devant les attaques de l'UDC, le PRD soutient clairement son ministre et regrette l'instrumentalisation de l'affaire.Après une discussion avec lui, le comité directeur du parti est convaincu que le président de la Confédération n'a jamais voulu établir une comparaison entre la politique d'aujourd'hui et le drame de l'histoire de la deuxième guerre mondiale, indique le parti bourgeois à l'issue d'une séance sur cette affaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.