Homicide par négligence pour un suppositoire à la méthadone fatal

Un ex-toxicomane a été reconnu coupable d'homicide par négligence pour avoir causé la mort de sa fille de 19 mois en lui administrant par erreur un suppositoire de méthadone. Le Tribunal de police de Genève l'a condamné à 18 mois de prison avec un sursis de trois ans.Les juges ont considéré que ce père de 47 ans était directement atteint par la conséquence de son acte, a indiqué le Ministère public. Il en subira le poids toute sa vie, selon le jugement. Cet élément permet d'atténuer la peine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.