Enfants nés près des centrales: pas plus de risque de cancer

Les enfants nés à proximité des centrales nucléaires en Suisse n'ont pas plus de risque de développer un cancer, selon une étude de l'Université de Berne publiée mardi. Ces résultats contredisent une étude allemande de 2007 qui démontrait un risque de leucémie deux fois plus grand.Cette étude commandée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Ligue Suisse contre le cancer porte sur les enfants de moins de cinq ans, particulièrement sensibles aux radiations. Elle s'est penchée sur 573 cas de leucémie diagnostiqués auprès de plus d'1,3 millions d'enfants entre 1985 et 2009 dans tout le pays. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

16.04.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.