Accident de caisse à savon: peines plus légères que celles requises

La justice a condamné le conducteur de la caisse à savon qui avait blessé huit personnes à Semsales (FR) en avril 2007, à 90 jours-amende, dont la moitié avec sursis. L'organisateur de la course écope lui de 120 heures de travaux d'intérêt général avec sursis.Le beau-frère du pilote, qui s'était accusé à sa place, est quant à lui astreint à 5 jours-amende avec sursis. Le tribunal d'Estavayer-le-Lac s'est montré plus indulgent que le Ministère public. Celui-ci avait requis 120 jours-amende dont la moitié avec sursis pour le conducteur et le double de la condamnation pour l'organisateur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.