Le directeur de l'OFCOM critique le Surveillant des prix

L'offensive de Monsieur Prix contre Billag n'est pas du goût du directeur de l'OFCOM. Martin Dumermuth accuse Stefan Meierhans d'avoir "mis en route la machine médiatique sans crier gare". Mais il admet qu'une réforme du système d'encaissement de la redevance s'impose.Les téléphones, ordinateurs ou les lecteurs MP3 vont pouvoir capter la radio et la télévision, relève le directeur de l'Office fédéral de la communication (OFCOM). L'actuel concept de taxes liées à des appareils de diffusion sera donc bientôt obsolète, selon Martin Dumermuth. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.