Renvoi des étrangers: la gauche estime le contre-projet insuffisant

Punir automatiquement du renvoi les étrangers ayant commis certains délits relève de la justice d'exception, estiment les opposants de gauche à l'initiative de l'UDC et à son contre-projet. Le comité "2xNON" a exposé jeudi ses arguments en vue de la votation du 28 novembre.La justice doit traiter chaque personne de la même façon. Prévoir des sanctions différentes pour certains groupes de la population n'est pas seulement choquant, mais menace aussi la cohésion de notre société, affirme le comité. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.