Actes de violence: le nombre de jeunes victimes n'a pas crû

Le nombre de jeunes victimes d'actes de violence n'a pas augmenté durant les huit dernières années. Ce sont les plaintes qui sont en hausse, montre une étude de l'Université de Zurich.Celles pour lésions corporelles sans arme, par exemple, ont doublé. Cela est dû au fait que les parents conseillent plus souvent à leurs enfants de porter plainte, ont indiqué les auteurs de l'étude. Par contre, la moyenne d'âge des auteurs d'agressions sexuelles a passé de 25 à 21 ans. Et les actes de violence sont de plus en plus perçus comme normaux par les adolescents. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.