Coûts de la santé: la taxe de consultation divise les cantons

L'introduction d'une taxe de 30 francs pour chaque consultation divise les directeurs cantonaux de la santé. Réunis en assemblée à Lucerne, ils ont estimé qu'en l'état, la proposition n'est pas applicable et qu'elle doit être évaluée plus en profondeur.L'idée de limiter les visites médicales superflues n'est pas contestée au sein de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS). Reste à savoir comment. Car si les conseillers d'Etat affichent des divergences sur le principe même d'une taxe, un large consensus s'est dessiné pour dire que la version proposée par Pascal Couchepin n'est pas aboutie dans sa forme actuelle, a expliqué le président de la CDS Pierre-Yves Maillard. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.