Vaud: non à un salaire minimum, mais oui à l'aide complémentaire

Les Vaudois ont renoncé de justesse par 51,11% des voix d'inscrire dans leur constitution le principe d'un salaire minimum. Ce résultat serré a créé la surprise. Ils ont en revanche nettement accepté les prestations complémentaires pour les familles de travailleurs pauvres.Le vote sur l'instauration d'un "smic vaudois" s'est joué à moins de 3500 voix. Une courte majorité a suivi l'avis du Conseil d'Etat et de la droite qui estime que les conventions collectives de travail constituent le meilleur moyen pour résoudre le problème des bas salaires. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.