Fin de non recevoir de la gauche pour un marché postal libre

Une coalition formée du PS, des Verts, des syndicats et de régions périphériques oppose une fin de non recevoir au projet du Conseil fédéral de libéraliser totalement le marché postal d'ici 2012. Ceux-ci craignent la fin du service universel et des suppression d'emplois.La menace du référendum est d'ores et déjà brandie par le PS qui qualifie d'"inutile" la révision de la loi, en consultation jusqu'à lundi. Avec les Verts et les syndicats, il dénonce une mise sous pression des emplois et une dégradation des conditions de travail. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

29.05.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.