La libéralisation du marché postal divise les consommateurs

La libéralisation du marché postal divise les consommateurs. Alors que le Konsumentenforum (kf) flaire une baisse des prix, la majorité des autres organisations de défense des consommateurs, et notamment la FRC, s'opposent à l'ouverture.Les petits consommateurs ne profiteraient pas de la libéralisation totale du marché. Forte de cette conviction, la Fédération romande des consommateurs (FRC), la Fondation alémanique pour la protection des consommateurs (FPC) et leur homologue tessinoise Associazone consomatrici a consumatori della Swivzzera italiana rejettent le projet mis en consultation. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

29.05.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.