Affaire Rappaz: le Grand Conseil refuse de gracier le chanvrier

Sans surprise, le Grand Conseil valaisan a refusé jeudi de gracier Bernard Rappaz par 113 voix contre 14 et un bulletin nul. Les députés ont aussi rejeté une demande de grâce partielle du chanvrier, en grève de la faim depuis 196 jours non consécutifs.Les débats ont été nourris mais sereins, a indiqué Jean-François Copt à l'issue des débats à huis clos. Le président du Grand Conseil s'est refusé à tout commentaire sur les positions défendues par les députés, soulignant simplement que "chacun a voté en son âme et conscience". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.