Affaire Nef: le CF accepte la démission de l'ex-chef de l'armée

L'affaire Nef a trouvé son épilogue devant le Conseil fédéral, qui a accepté sans surprise la démission du chef de l'armée, avec une indemnité de 275'000 francs. Malgré les appels des Verts et de l'UDC, le Conseil fédéral continue de défendre Samuel Schmid.En plus de son indemnité, Roland Nef percevra son salaire jusqu'à fin février, même s'il n'occupe plus aucune fonction. Son suppléant André Blattmann, 52 ans, assurera l'intérim jusqu'à l'entrée en service de son successeur le 1er janvier. Pascal Couchepin a jugé "convenable" l'indemnité versée à l'ex-chef de l'armée, dont le contrat de travail a été résilié par le gouvernement d'un commun accord avec un délai de six mois. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.