Genève: accusée d'homicide, l'aide-soignante d'un EMS est acquittée

La justice genevoise a acquitté l'aide-soignante d'un EMS qui avait administré par erreur à une pensionnaire un médicament destiné à quelqu'un d'autre. Agée de 99 ans, la dame était morte quelques heures plus tard. L'aide-soignante était accusée d'homicide par négligence.Dans son jugement du 28 octobre, reçu par les parties mardi, le Tribunal de police estime que l'accusée de 54 ans a violé son devoir de prudence en administrant 50 miligrammes de clozapine sans vérifier le nom qui figurait sur le plateau et sur le pilulier. Ce 20 juillet 2008, elle effectuait un remplacement dans cette unité et avait fait confiance à sa collègue qui lui désignait le faux plateau-repas. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.