Le Conseil fédéral ne veut pas réviser la norme pénale antiracisme

Le Conseil fédéral ne veut pas réviser la norme pénale antiracisme. Refusant une proposition de Christoph Blocher, il ne "voit pas pour l'instant la nécessité d'intervenir pour concrétiser cette norme pénale", indique-t-il dans un bref communiqué.Le ministre UDC a proposé à ses collègues de limiter la poursuite pénale des négations de génocides et crimes contre l'humanité à ceux constatés par un tribunal international reconnu par la Suisse, a indiqué Livio Zanolari à l'ATS. C'est une des variantes formulées par l'Office fédéral de la justice (OFJ) dans un rapport publié en mai dernier, précise le porte-parole de Christoph Blocher. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.