Pascal Couchepin: les propos sur "Mörgele" resteront confidentiels

Le public ne connaîtra pas le fin mot de l'histoire dans la polémique autour du lapsus de Pascal Couchepin sur les noms "Mengele" et "Mörgele". La commission parlementaire devant laquelle le conseiller fédéral s'est exprimé ne dévoilera pas le procès-verbal de la séance.La commission de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national a décidé de clore l'affaire. La loi sur le Parlement prévoit que les délibérations des commissions sont confidentielles, rappelle-t-elle. Il est donc interdit de divulguer les positions défendues par les différentes personnes ayant participé aux séances, ainsi que la manière dont elles ont voté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.