Tibet: la situation est sous contrôle, affirme Pékin

Une semaine après les émeutes meurtrières de Lhassa, Pékin affirme contrôler le Tibet et les autres régions touchées par la contestation. Des renforts militaires y ont notamment été déployés. Les organisations des droits de l'homme craignent des vagues d'arrestations.Les principaux portails Internet chinois ont publié les photographies de 19 manifestants les plus recherchés par la police. Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, 170 personnes se sont déjà constituées prisonnières, mais les groupes pro-tibétains à l'étranger affirment que plus d'un millier de personnes ont été arrêtées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.