Couchepin regrette la polémique mais veut un successeur romand

Pascal Couchepin regrette la polémique autour de ses déclarations sur Urs Schwaller. "Je ne m'exprimais pas sur la personne mais sur le principe". Or "ce serait un scandale" que son successeur ne soit pas un Romand.Interrogé par la "NZZ am Sonntag" sur ce qu'est un Romand, le conseiller fédéral partant répond: "quelqu'un qui a toujours parlé français à la maison et qui le fait encore". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.