Affaire Rappaz: détention à domicile et fin de la grève de la faim

Bernard Rappaz a cessé sa grève de la faim mercredi suite à la décision d'Esther Waeber-Kalbermatten d'ordonner une détention à domicile. La mesure prise par la conseillère d'Etat valaisanne est provisoire, dans l'attente du jugement du Tribunal fédéral (TF).Les médecins de l'hôpital de l'Ile à Berne, où Bernard Rappaz a été transféré le 12 juillet dernier, se sont opposés à une alimentation forcée du gréviste de la faim, a indiqué à l'ATS Esther Waeber-Kalbermatten. Les risques pour sa santé étaient donc réels. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.