Affaire Tinner: Blocher n'a pas informé ses collègues assez vite

Le Conseil fédéral n'aurait pas dû détruire tous les documents dans l'affaire Tinner, estime la délégation des commissions de gestion. Dans son rapport, elle épingle aussi Christoph Blocher pour ne pas avoir informé le gouvernement assez vite de l'ampleur du dossier.L'ancien chef du Département fédéral de justice et police n'a renseigné le collège qu'au coup par coup et ne lui a révélé les problèmes que tardivement, selon le rapport de la délégation, rendu public malgré l'opposition du gouvernement. Le dossier implique trois ingénieurs suisses, Friedrich Tinner et ses deux fils Urs et Marco. Ils sont soupçonnés d'avoir livré du matériel nucléaire à la Libye. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.