Bochuz: l'évacuation de la fumée dans la cellule n'a pas fonctionné

La cellule du détenu mort à Bochuz le 11 mars n'a pas été ventilée après l'extinction de l'incendie. Les gardiens ont mis trente minutes pour s'en apercevoir, indique le substitut du juge d'instruction cantonal.Dans un communiqué, Daniel Stoll donne des explications sur la chronologie et les causes ayant causé la mort du prisonnier. Il précise toutefois qu'il est "encore trop tôt" pour prendre position sur d'éventuelles responsabilités individuelles. Des résultats d'expertises sont attendus en juillet. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.