Criminels étrangers: Berne durcit encore le ton - renvois facilités

Les étrangers qui ont commis des délits graves comme le meurtre ou le viol doivent être systématiquement renvoyés. Le Conseil fédéral a durci son contre-projet à l'initiative de l'UDC en prévoyant le renvoi déjà pour les infractions passibles d'un an de prison.Dans un premier temps, les services d'Eveline Widmer-Schlumpf proposaient de ne révoquer que les autorisations de séjour des personnes qui étaient condamnées à deux ans d'emprisonnement ou plus, indépendamment de la peine minimale fixée dans le code pénal. Mais, vu les critiques de la droite, le gouvernement a décidé d'étendre le régime de renvoi dans son message transmis au Parlement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.