La naturalisation à l'essai contraire aux droits fondamentaux

Introduire la naturalisation à l'essai serait contraire à l'égalité des droits entre citoyens suisses, estime le Conseil fédéral. Le retrait du passeport helvétique ne doit être envisagé qu'en dernier recours, explique-t-il à l'UDC.Le parti de droite entend faire de la naturalisation à l'essai un de ses nouveaux chevaux de bataille. Il y voit un moyen de lutter contre la criminalité. Le risque de ne pas obtenir définitivement le passeport suisse si un délit est commis durant la période probatoire possède un effet dissuasif, a-t-il fait valoir dans une interpellation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.