Affaire Nef: démission du chef de l'armée - Schmid pas inquiété

Suspendu, le chef de l'armée suisse Roland Nef a décidé de jeter l'éponge en demandant au Conseil fédéral de faire cesser ses rapports de travail d'un commun accord. Il a transmis une proposition en ce sens à Samuel Schmid. Le gouvernement tranchera lors d'une prochaine séance.Après de longues discussions, les deux commissions de la politique de sécurité (CPS) des Chambres n'ont pas réclamé la démission du ministre de la défense. La commission du National exige toutefois un examen approfondi du DDPS ainsi que de la procédure de sélection du chef de l'armée par la commission de gestion. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.