Cassis de Dijon: le Conseil fédéral veut faciliter les importations

Le Conseil fédéral a transmis au parlement son projet de réforme de la loi sur les entraves techniques au commerce. L'introduction du principe du Cassis de Dijon pourrait faire fondre les prix d'une bonne partie des produits importés en Suisse depuis des pays européens.Selon une estimation "prudente" du Secrétariat d'Etat à l'économie, la vente directe en Suisse des produits commercialisés dans l'UE pourrait permettre des baisses de plus de 2 milliards de francs par an. Aujourd'hui, seuls 48% de ces marchandises ne subissent pas d'entraves techniques au commerce. Avec la nouvelle loi, la part devrait passer à 81% et atteindre un volume de 113 milliards de francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.