Sion: le chanvrier Bernard Rappaz est jugé en appel

Le ministère public valaisan a requis dix ans de réclusion contre le chanvrier valaisan Bernard Rappaz, lors de son procès en appel devant le tribunal cantonal de Sion (VS). La défense a plaidé l'acquittement du prévenu.L'affaire, jugée en première instance en novembre 2006, remonte aux années 1996 à 2001. La police avait alors séquestré 50 tonnes de chanvre. Bernard Rappaz avait admis en avoir vendu cinq tonnes durant cette période. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.