Affaire Kadhafi: la classe politique derrière le Conseil fédéral

La classe politique salue la volonté du Conseil fédéral de s'en tenir à l'accord signé avec la Libye, malgré l'absence de retour des deux Suisses retenus à Tripoli. Les avis divergent par contre sur le rôle que doivent jouer les différents départements.Unanimes, l'UDC, le PBD, le PLR, le PDC, le PS et les Verts sont d'avis que la Suisse doit tenir ses engagements. "Nous ne sommes pas un Etat comme la Libye, nous nous en tenons à notre parole. Une provocation de notre part ne nous aiderait pas à atteindre notre but", résume Hans Grunder, président du PBD. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.