Bernard Bertossa quitte le Tribunal pénal fédéral

Les lois suisses ne permettent quasiment pas de détecter les activités terroristes en Suisse, estime Bernard Bertossa en passe de prendre sa retraite du Tribunal pénal fédéral. La législation est insuffisante, a-t-il dit dans un entretien au "Tages-Anzeiger".Les dispositions légales ne sont pas seules en cause, les autorités judiciaires sont également critiquées. La justice est bien plus efficace contre les petits poissons que contre les criminels économiques. Il n'y a quasiment pas de plaintes pour blanchiment d'argent, a-t-il constaté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.