Les maladies cardiovasculaires constituent 37% des décès

Le taux de mortalité global a reculé à chaque génération depuis 1970. La diminution est particulièrement visible pour les maladies cardiovasculaires, les accidents, homicides et suicides. Par contre, les décès féminins par cancer du poumon croissent à chaque génération.Selon le rapport de l'Office fédéral de la statistique, la baisse globale du taux de mortalité est due au changement des habitudes de vie et aux progrès médicaux. Entre 1970 et 2004, le taux de mortalité des maladies cardiovasculaires a diminué de moitié. Avec 22'000 décès par an, elles constituent 37% des décès. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.