Affaire Kadhafi: le robinet du pétrole libyen n'a jamais été coupé

La crise entre la Libye et la Suisse déclenchée par l'inculpation de Hannibal Kadhafi fait l'objet d'un dégel. Outre la libération, contre une caution de 18'000 francs, des deux Suisses retenus à Tripoli, la Libye n'a jamais mis en oeuvre ses menaces de couper le robinet du pétrole.Les deux ressortissants suisses sont en bonne santé et libres de leur mouvement en Libye, mais ne peuvent pas quitter ce pays. La caution équivalente à 9000 francs par personne a été payée par les entreprises qui emploient les deux Suisses, a dit le porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.