Merz dit que le numéro un libyen a demandé de nouvelles excuses

Le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz révèle que le numéro un libyen a demandé de nouvelles excuses de la Suisse, après la publication des photos d'identification de son fils prises par la police genevoise. "Pour lui, c'était la preuve que la Suisse voulait une nouvelle fois humilier les Libyens", déclare dans un entretien à paraître jeudi dans "L'Hebdo" M.Merz.Le leader libyen lui a demandé de nouvelles excuses et des sanctions contre les auteurs des fuites lors de leur rencontre la semaine dernière à New York. "Il y aura des sanctions si la justice peut faire la lumière sur cette affaire", lui a répondu le président de la Confédération. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.